C'était pas censé se passer comme ça

1 avis Donner votre avis
Il n’y a pas de famille parfaite… mais il y en a des plus cinglées que d’autres.

Les vacances en famille, c’est toujours un grand moment d’angoisse. L’heure du bilan, des crises de foie, des vexations et des sourires forcés. Cette année, chez les Stradavine, la fête de Pâques est pimentée par la venue de deux invitées. Il y a d’abord Léo, 25 ans, ravie de fuir ses parents qui la persécutent pour qu’elle trouve un « vrai travail » (depuis quand se déguiser en Simba n’est pas un vrai travail ?) et un « gentil garçon ». Et il y a Renata, la belle-fille psy allergique à la famille, aussi névrosée qu’attachante. Deux invitées dont la venue n’était pas prévue, et va tout changer : entre coups de foudre, virée impromptue en boîte, liaisons secrètes et crises de rire, la famille Stradavine va en voir de toutes les couleurs… pour le pire, mais surtout pour le meilleur ! [suite]

Format broché - Genre : Feel good - Romance - Collection &H - 3 avril 2019 - &H N°124 - 306 pages - EAN 9782280419338

Format ebook - Genre : Feel good - Romance - Collection &H - 3 avril 2019 - &H N°124 - 306 pages - EAN 9782280429146

Lire un extrait

L'auteur

Eve Borelli habite dans le sud de la France, entourée de sa famille ainsi que d'un chat extrêmement capricieux. Enseignante en lettres, elle aime écrire autant qu'elle apprécie les moments entre amis, les fous-rires, les bons repas, les apéros précédant les bons repas et la légèreté. [suite]
En savoir plus

Les avis des lecteurs sur ces livres Découvrez les avis des lecteurs sur ces livres

  • A propos de C'était pas censé se passer comme ça
    Posté par MissCroqBook le 10/04/2019 à 19:47

     

    Depuis que j’ai découvert la plume déjantée et pétillante d’Eve Borelli, je ne loupe aucun de ses nouveaux livres. Je ne pouvais donc pas passer à côté de cette nouvelle comédie romantique aussi pétillante qu’hilarante.

     

     

     

    Une nouvelle fois, Eve Borelli nous transporte dans son univers coloré, pittoresque et éclatant. Si vous avez déjà lu ses autres comédies romantiques, vous savez à quel point sa plume est à la fois drôle et enchanteresse. Mais elle n’est pas que ça, elle est aussi émouvante. Dans ce nouveau roman, elle nous fait passer du rire aux larmes en quelques lignes. Sous couvert d’humour et de personnages loufoques, elle aborde également des thèmes beaucoup plus sérieux avec finesse et sensibilité pour au final nous offrir une histoire touchante.

     

    L’histoire s’articule autour de deux points de vue : celui de Léonore, la meilleure amie d’Alice et celui de Renata, la fiancée d’Henri. Toutes les deux sont des phobiques de la famille et pour qui passer un week end complet avec leurs proches relève plus de la torture que du plaisir. D’un côté, il y a Léonore, surnommée Léo, une jeune femme pleine de vie, maladroite, complexée par son nez. Fan inconditionnelle de Disney, elle ne manque jamais d’appliquer les grands préceptes et conseils de ses films animés préférés. Pour elle, la famille se résume à deux parents jamais satisfaits qui ne cessent de la harceler pour qu’elle se trouve un autre travail et surtout passe sur le billard pour refaire faire ce nez qu’ils jugent disgracieux. De l’autre, il y a Renata. Psychologue de métier, elle aide les autres à contrôler leurs peurs et angoisses même si elle-même n’arrive pas à combattre les siennes. A l’instar de Leo, elle fuit tout ce qui se rapproche de près ou de loin à la famille. Toutes les deux sont deux femmes à la fois fortes et fragiles qui se battent comme elles peuvent contre leurs démons respectifs. Elles sont drôles, fantasques, névrosées mais surtout très attachantes. Leurs histoires sont touchantes.

     

    Autour de ces deux jeunes femmes gravitent les enfants Stradavine : Henri, l’ainé et fiancé de Renata. Un homme patient, plein de bon sens et tendre. Camille, le frère cadet. Fier, arrogant, sexy et facétieux. Et enfin, petite dernière de la fratrie, Alice. Délurée, énergique avec un langage imagé que je vous laisse découvrir.

     

    Mais la famille Stradavine ne serait rien sans Sveta, la matriarche. C’est même elle qui donne tout son sens à cette histoire. De par son âge, elle incarne la bienveillance, la générosité et la sagesse. Elle voue un amour profond et incommensurable à ses petits-enfants, un amour beau et sincère qui vous met les larmes aux yeux instantanément. Mais Sveta est aussi une vieille femme pleine de malice et d’espièglerie. Elle va vous en faire voir de toutes les couleurs et vous surprendra sans aucun doute.

     

    Bref, beaucoup de personnages hauts en couleur, tous très sympathiques et captivants avec lesquels je vous invite vivement à faire connaissance. Ce roman fut un joli coup de cœur pour moi. Il m’a offert un agréable moment de détente et un concentré de bonne humeur.

     

     

    [ + ]
  • Du même auteur
  • Dans la collection
  • Du même genre
Le seul dans mon coeur Eve Borelli
  • EPub 9,99 €
Le jour où ma vie a vraiment dérapé Eve Borelli
  • Poche 4,99 €
  • EPub 4,99 €
J'aime un sportif Eve Borelli
  • EPub 12,99 €
La petite brune dans la prairie Eve Borelli
  • EPub 4,99 €
Les opposés s'attirent Eve Borelli
  • Broché 10,00 €
  • EPub 6,99 €
Tout ça pour toi Eve Borelli
  • Poche 6,90 €
  • EPub 5,99 €
Délicieuse dépendance Eve Borelli
  • EPub 1,99 €
Coffret 3 comédies romantiques made in Sud Eve Borelli
  • EPub 9,99 €
Echanges de bons procédés Eve Borelli
  • EPub 1,99 €
Intégrale Sexy Rubgy Eve Borelli
  • EPub 14,99 €
Devine qui vient pour Noël Eve Borelli
  • Poche 6,90 €
  • EPub 5,99 €
Les opposés s'attirent Eve Borelli
  • Poche 7,90 €