Don Winslow

Don Winslow est l'auteur de dix-neuf romans traduits en une vingtaine de langues, dont les best-sellers Cartel (Seuil, 2016) en cours d'adaptation au cinéma par Ridley Scott, et La griffe du chien (Fayard Noir, 2007). Il vit en Californie. [suite]

Tous les titres de l'auteur Découvrez tous les livres de Don Winslow

Du feu sous la cendre Don Winslow
  • Poche 7,90 €
  • EPub 6,99 €
Corruption Don Winslow
  • Broché 22,90 €
  • EPub 15,99 €

Les avis des lecteurs sur ses livres Découvrez les avis des lecteurs et laissez-vous guider

  • A propos de Corruption
    Posté par Lau L le 23/11/2018 à 10:55

    Don Winslow est de ces auteurs qu’on ne présente plus. Dans ce roman époustouflant, il nous amène au cœur de New York, nous y enferme à tel point que la ville oppresse, engloutit les personnages et le lecteur.

    Dans ce roman, j’ai visité New York aux côtés de Malone, Russo, Billy O, Big Monty et Levin. J’ai écouté les anecdotes parfois drôles de la Task Force, j’ai rencontré leurs familles et pris un verre avec eux, fait une partie de bowling.

    On s’attache énormément à cette équipe. Malone est l’anti-héros par excellence mais on ne peut que l’aimer.

    Et une fois qu’on a intégré, en tant que lecteur, cette équipe, l’auteur nous raconte alors leur vie, leur boulot.

    Dans une fresque flamboyante de la police Newyorkaise, Don Winslow dénonce la corruption qui fait plus que gangréner cette ville.

    Les trafics d’armes, de drogue, cet argent sale qui coule à flot et qui arrose qui peut servir à développer encore plus ces trafics, cet argent qui finit par éclabousser même les meilleurs des flics.

    Les gangs qui se partagent les quartiers, la pègre qui tente de résister à ces gangs de plus en plus forts et de plus en plus riches.

    Et, bien sûr, en haut de la pyramide, les politiciens qui n’hésitent pas à sacrifier hommes, femmes et enfants, carrières et même des vies.

    Don Winslow dénonce par-dessus tout la justice et comment la corruption de tout un système peut favoriser les trafics et faire grimper les taux de criminalité.

    Malone ne voulait qu’une chose, être un bon flic. Au travers de son combat contre une vente d’armes, lui et ses équipiers vont sombrer et être avalés dans une spirale de meurtres, de corruption, de trahison. Pour avoir voulu profiter du système afin de mettre leurs familles à l’abri du besoin, ils vont devoir rendre des comptes à des plus pourris qu’eux.

    Ce polar est sans doute le plus remarquable de la production actuelle. Si la perfection existait en littérature noire, il en serait sans aucun doute un des porte-flambeaux. Le lecteur se retrouve en immersion totale, au cœur de la grande pomme.

    C’est magistral mais terrifiant. Car, comme le dit l’auteur lui-même, tout est vrai.

    Un polar impressionnant par un auteur qui, pour le coup, me laisse sans voix.

    On soulignera la superbe traduction de Jean Esch.

    [ + ]